Les Activités

Culturelles :

Notre maison vous propose une visite guidée des sites historiques et archéologiques de hautes valeur patrimoniale

  • Temple des eaux:

Temple des eaux au KEF à côtés de maison d'hôtes Dar Boumakhlouf

Vaste complexe thermal du Haut-Empire (milieu du IIIe siècle) situé au pied du rocher d’Al Kasbah et autour de la grande source de la ville ‘Ras al Aïn’, bien qu’il soit actuellement enchevêtré dans les bâtiments modernes, cet ensemble architectural offre à la visite trois parties importantes : les thermes, où l’on peut distinguer la remarquable salle hexagonale, une grande abside et les restes d’une chapelle paléochrétienne du Ve siècle. Les citernes, assez bien conservées, couvertes par les voûtes d’arrêtes reposant sur 54 piliers, elles contenaient plus de 5000 m3 d’eau. Le Nymphée central où l’on remarque le légendaire tunnel creusé sous le rocher d’Al Kasbah et les restes des anciennes salles de réception des eaux de la source.

  • L’Eglise de ‘Dar Al Kous’:

Eglise Dar El Kous au KEF

Basilique paléochrétienne du IVe siècle dédiée à Saint Pierre, son plan latin comporte, à l’entrée, un narthex, une grande salle avec une nef centrale et deux bas-côtés et une remarquable abside de style oriental, très bien conservée, et flanquée de deux pièces annexes.

 

 

  • La Basilique:

La Basilique au KEF aux environs de maison d'hôtes Dar Boumakhlouf

Monument du IVe siècle, unique dans son genre, bien qu’il appartienne à la famille des monuments dits ‘monuments à auges’, il s’en distingue néanmoins, par certaines dispositions. Très bien restaurée dans son état originel, après avoir été longtemps la grande mosquée de la ville, le monument se compose de deux parties essentielles : un atrium et une importante salle cruciforme de plan grec, avec quatre pièces communiquant à travers une série de niches à auges. La fonction exacte de ce monument continue à susciter des polémiques, serait-elle une ‘Horrea’ ? ou bien un monastère ou une ‘Xenodochia’ de l’époque byzantine ?

 

  • Sidi Bou Makhlouf:

Le mausolée de Sidi Bou Makhlouf en face de la maison d'hôtes au KEF Dar Boumakhlouf

Très beau mausolée recouvert d’un ensemble de coupoles côtelées original et harmonieux et surmonté d’un élégant minaret octogonal. La décoration intérieure est très riche ; les carreaux de céramique émaillée, les stucs finement ciselés, le bois ouvragé constituent l’essentiel du décor. La date de la fondation de cette Zaouïa remonte au début du XVIIe siècle, elle renferme le tombeau de Sidi Abdallah Bou Makhlouf de Fès et ceux de ses descendants, cette Zaouïa sert aussi de siège à la confrérie des Aissaouias, originaire de Meknès.

  • La Kasbah:

La Kasbah du KEF en face de la maison d'hôtes Dar Boumakhlouf

Cet ouvrage monumental fortifié est l’héritage de tous les ouvrages de fortification, depuis les origines de la ville. Composé actuellement de deux forteresses bien distinctes l’une de l’autre. Le petit fort, dont la construction remonte à 1601, est situé sur le bord occidental du rocher, son plan carré est flanqué aux quatre coins par des tours, au milieu, une cour dur laquelle s’ouvre plusieurs chambrées. La poterne est située du côté Nord. Le grand fort, situé plutôt du côté Est, construit et agrandi en plusieurs étapes (milieu du XVIIe siècle, 1736 et 1807), renferme une vaste cour entourée par des grandes chambrées, une mosquée, une sraya et des pièces annexes. Les poudrières et les citernes sont situées au sous-sol. L’ensemble est flanqué de deux grands bastions du côté Est, d’une tour du côté N.O et d’une autre doublée par la sraya du côté S.P. Entre les deux forts, on peut remarquer à l’entrée et à gauche les citernes et à droite les prisons. L’entrée principale du grand fort est précédée d’un pont-levis. Les hauteurs d’Al Kasbah offrent un très joli panorama très ouvert sur toute la ville, sur ses environs proches et lointains et sur les horizons lointains de frontières occidentales.

  • Sidi Ali Ben Aissa ( Musée Régional des Arts et des Traditions Populaires):

Musée Régional des Arts et des Traditions Populaires au KEF aux environs de la maison d'hôtes Dar Boumakhlouf

Vaste complexe religieux et social construit en 1784 pour servir de siège à l’importante confrérie Rahmanias, cet ensemble est actuellement réaffecté en Musée Régional des Arts et Traditions Populaires. Ce dernier présente quatre salles très intéressantes sur la vie traditionnelle de la médina du Kef, des petits villages et des compagne du Haut-Tell tunisien. -Salle N°1 : remarquable, tout d’abord par la beauté et la richesse de sa décoration, elle renferme une très riche collection de bijoux traditionnels, de costumes de la mariée. -Salle N°2 : installée dans l’ancienne salle de prière, elle présente une tente bédouine grandeur nature avec tous ses attributs et son mobilier, les différents aspects de la vie agricole et celle des nomades et des transhumants du Haut-Tell. -Salle N°3 : elle est réservée à la poterie villageoise ; la collection se distingue par des enfumoirs pour abeilles, très curieux. -Salle N°4 : aménagée dans un autre mausolée, elle présente l’art équestre avec ses différents accessoires : selles, fusils, costumes et coiffe d’apparat. Le musée continus à s’enrichir de nouvelles salles (présentant des thèmes complémentaires) qui viennent d’être aménagées et sont déjà ouvertes au public.

Texte de Mr. Mohamed Tlili.

  • La table de Jugurtha: 

La table de Jugurtha au KEF vue panoramique de la maison d'hôtes Dar Boumakhlouf

Miracle de la nature impressionnante montagne tabulaire s’étendant sur plus de 80 hectares et culmine à 1271 mètres au dessus de la mer, ce rocher a toujours suscité vénération et sérénité forteresse naturelle, la table était une place forte de la résistance numide menée par le roi Jugurtha (160-104- AVJ)contre la pénétration romaine on dit que les partisans du chef numide ont résisté ici de longs mois aux légions occupantes grâce à la quantité de nourritures stockée dans les greniers creusé dans la roche, l’eau de pluie conservées dans de vastes citernes aménagées en surface, des abris souterrains accueillent hommes et femmes. Tout est encore sur place

  • Hammam Mellègue: Ce sont des bains thermaux utilisés depuis l’Antiquité. Ils sont situés à 4 km au sud-ouest de la ville d’el kef.les installations thermales, en partie restaurées à l’identique, comportent 5 bassins : 3 d’entre eux sont à l’air libre et les 2 autres sous abri. L’eau de Hammam Mellègue est chlorurée sodique, et donc bénéfique pour les pathologies ostéo-articulaires. Mais vu son hypertonicité, elle est aussi recommandée pour le traitement de l’obésité. D’autres sites peuvent aussi être visité, notamment : Ellès, Zanfour-Asuras, Mdeina-Althiburos, etc …

 

Environnementales :

Notre maison vous propose la :

  • Visite d’une ferme avec possibilité de barbecue.
  • Visite de le réserve naturelle de Seddine.
  • Visite des grottes du ‘Jbel Eddire’, site géologiques et préhistorique.

Sociale :

Notre maison vous propose :

  • Une baignade avec massage dans un bain maure construit depuis plus de trois siècles et conservé en bon état.
  • Visite d’ateliers spécialisés dans l’artisanat locale.
  • Leçon culinaire pour les adeptes de la gastronomie keffoise.